L’HISTOIRE DU FESTIVAL

DINARD LA CITÉ BALNÉAIRE LA PLUS BRITISH DE FRANCE
Au XIXème siècle, la mode des bains de mer suscite un engouement bien naturel pour la côte d’Émeraude, le littoral breton découpé aux recoins romantiques.
C’est cet engouement, né en Angleterre pour ses vertus thérapeutiques, qui va consacrer Dinard comme station balnéaire internationale … et ce sont les britanniques qui vont activement participer à son essor ! La ville devient rapidement un lieu de villégiature pour les riches aristocrates anglais qui en font leur cité balnéaire. Ces premiers découvreurs, amoureux du site, font construire de superbes villas s’inspirant des grandes demeures de l’époque victorienne. La magie opère toujours, dans une atmosphère «so british» planant dans les rues et sur les plages de la cité.

Créé en 1989, le Festival du Film Britannique fait découvrir aux professionnels et aux cinéphiles toute la richesse d’une production dynamique et originale. Le Festival du Film Britannique de Dinard et la production cinématographique britannique ont connu une progression parallèle. Alors que le nombre de films produits en Grande Bretagne doublait au début des années 90, le Festival a vu grandir sa notoriété et sa fréquentation. De la chronique sociale à la comédie déjantée, le cinéma anglais est d’une grande vigueur. Fidèle à son esprit d’origine, le Festival de Dinard est devenu un vecteur important  pour tous les films désireux de conquérir le marché européen. L’événement permet également aux nombreux distributeurs présents de découvrir des films qui pourront ainsi trouver un réseau de salles après le festival.

Réel berceau d’avant-premières, on peut dire que le festival a vu « juste » en programmant  des premiers long-métrages qui ont tous reçu un prix à Dinard et qui se sont tous exportés avec succès : Petits meurtres entre amis (1994), The Full Monty (1997), Billy Elliot (2000), Bloody Sunday (2002) ou encore La jeune fille à la perle (2003).

Les plus grandes figures du cinéma franco-britannique se sont rendues à Dinard à l’occasion du Festival :
Catherine Deneuve, Ben Kingsley, Hugh Grant, Charlotte Rampling, Jane Birkin, Sir Tom Courtenay, Sir Christopher Lee, Peter Mullan, Toby Jones, Nathalie Baye, John Hurt, Julie Gayet, Patrick Bruel, Éric Cantona, Valérie Lemercier, Shane
Meadows, Emmanuelle Devos, Siena Miller, Line Renaud, Léa Druker, Roger Moore, Romane Bohringer, Daniel Craig et
en 2015 Jean Rochefort, Alexandra Lamy, Natalie Dormer, Virginie Efira, Emma de Caunes, Hanif Kureishi et en 2016, Claude Lelouch, James d’Arcy, Colin Vaines, Phil Davis, Jalil Lespert,…

LE FESTIVAL EN CHIFFRES

  • 5 jours, 5 salles, plus de 30 000 entrées en 2016
  • une trentaine de long-métrages dont 80% d’avant-premières, une vingtaine de courts-métrages et 6 films en compétition.

FLASHBACK DES 27 DERNIERS FESTIVALS